Bandeau
Nature Québec
Le blogue nature de Christian Voillemont

Au menu du blogue nature de Christian Voillemont : la nature du Québec au fil des saisons, aventures en Guyane, balades au Nunavik, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

logo article ou rubrique
Le boeuf musqué - Ovibos moschatus
Nom inuit : Omingmak, ce qui signifie « l’animal dont la fourrure est comme une barbe »
Article mis en ligne le 4 septembre 2017
dernière modification le 21 septembre 2017

par Christian
Visites : 91 - Popularité :
13%
logo imprimer
Enregistrer au format PDF

Depuis 15 jours, je cherche, les bœufs musqués.

On a été dans une zone montagneuse de taïga, de toundra, ou Momo à vu des bœufs musqué il y a peu, on a regardé partout, personne…

Quelques jours après, ils ont été vu sur une colline près de la plage. On l’a arpenté en tous sens, rie, des traces, des crottes…

Puis, ils sont vu autour de la croix, à Nuuvuk Bay. À deux reprises, on parcourt la Taïga en tous sens, des traces, des crottes… mais aucun bœuf musqué.

On a donc arrêté de les chercher et nous sommes partis à la baie d’Ungava passer une journée dans la Taïga. Et c’est là qu’on en a vu ! Ils étaient dans une faille, au pied d’une cascade, un gros mâle, deux femelles, deux bébés. Spectacle extraordinaire. On les a photographiés et filmés de loin pour ne pas les déranger. Le bateau, bougeait fort, la vidéo est pas géniale, mais elle donne une bonne idée du spectacle extraordinaire que nous avons eu.

Les boeufs musqué de trés loin... Les boeufs musqués de loin Boeufs musqués au Nunavik Boeufs musqués au Nunavik Boeufs musqués au Nunavik Boeufs musqués. Un mâle, deux femelles, deux petits Boeufs musqués. Un mâle, deux femelles, deux petits Boeufs musqués. Un mâle, deux femelles, deux petits

Le bœuf musqué est la seule espèce actuelle du genre Ovibos.
Malgré son apparence de bison, de bœuf, c’est en fait un capriné, un cousin de la chèvre, des moutons, des montagnes Rocheuses de l’Ouest américain, mais adapté au climat arctique.

Doté d’un corps massif avec une hauteur au garrot de 1.5m, une longueur de 2.5 m pour un poids qui peut aller jusqu’à 350 kg, le bœuf musqué vit 20 à 25 ans. Doté d’une fourrure épaisse et 8 fois pus chaude que celle du mouton, de pattes courtes, d’une vue perçante, d’un odorat développé. Sédentaire, le bœuf musqué vit en troupeau dans les vallées et les collines de la toundra arctique. C’est un bon coureur et un grimpeur agile.
Les sabots du bœuf musqué sont adaptés à la neige. Ses pattes avant lui servent d’outils pour creuser la neige et trouver sa pitance. Si la couverture neigeuse s’avère trop résistante, il la brise à coups de tête, il se nourrit de saules, de carex et d’herbes variées. Il peut leur arriver lorsque l’hiver est trop rude de mourir de faim.

Les deux sexes portent les cornes recourbées de chaque côté de la tête avec des pointes très effilées. Elles forment sur le front une sorte de butoir d’une dizaine de centimètres d’épaisseur. Les mâles se disputent la place de dominant par de très violents combats à la période du rut en août. L’unique petit naît entre avril et juin.

Le bœuf musqué doit creuser presque toute l’année pour dénicher sous la neige les dont il se nourrit. Si la neige devient trop abondante, il peut mourir de faim. Cet herbivore connaît un peu de répit lors de la courte période estivale qui lui offre une végétation abondante et facile d’accès.

Le loup arctique s’attaque aux jeunes et aux individus qui vivent seul. Si les bœufs musqués se sentent menacés, ils forment un cercle de protection autour des membres les plus faibles du groupe. Si la menace est importante, les bœufs musqués peuvent charger.


Forum
Répondre à cet article

Au fil des saisons

Évènements à venir

Pas d’évènements à venir

Actualités

0 | 4 | 8

Le kayak pliant d’expédition Klepper en Guyane

Idéal pour les raids aventures, il a fait les preuves de sa robustesse lors (...)

Progresser dans une crique en Guyane

Les criques ou les fleuves d’Amazonie abritent des espèces de raies (...)

Fête à Matiti en Guyane !

Invité à une grosse fête chez un ami savane Matiti, j’ai ramené quelques images (...)

La serre

Cette année, j’ai décidé de cultiver dans la serre mes légumes mais dans des (...)

“Ne faites pas rire au point de prêter à rire.” Héraclite

pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs puce RSS

1997-2018 © Nature Québec - Tous droits réservés
Haut de page
Réalisé sous SPIP
Habillage ESCAL 4.1.26
Hébergeur : Voillemont Christian