Dindons sauvages

Observation de dindons sauvage en hiver

Article mis en ligne le 23 décembre 2015
dernière modification le 27 décembre 2015

Je pars du Val à l’âne pour aller à Fort-coulonge.
À quelques centaines de mètres je suis obligé de m’arrêter.
Un troupeau de dindon, au moins 35 individus, traverse la route devant moi, sans se presser.
Je suis obligé de m’arrêter car ils ne manifestent aucune crainte et certains picorent la chaussée devant moi, absolument pas effrayé par le Discovery.

Les plus gros montent la garde et observe tout autour et restent en observation jusqu’à ce que le troupeau ait traversé.

Une fois les deniers retardataires passé, le plus gros suit le troupeau et en reprend la tête.

En rangs serrés, ils explorent et picorent, grattant la neige sans cesse.

Sous l’oeil vigilant du chef qui passe son temps à surveiller les abords.

Ils se dirigent vers le bois proche. Enchanté par cette rencontre, je reprend ma route, espérant les revoir bientôt

Page publiée sur l’ancien site le 14/12/2010 et vue 1274 fois