Sortie en canoë en novembre et huttes de rats musqués
Article mis en ligne le 4 novembre 2018

Cet après midi, il faisait 5 degrés, un beau soleil, peu de vent… On a donc décidé d’aller faire un peu de canoë. Nous avons réussi à partir sans nous mouiller les pieds. Nous nous sommes dirigés vers le fond du Marais. À notre approche, une centaine de bernaches et quelques canards ce sont enfuis à titre d’aile en manifestant leur mécontentement par des cris stridents.

Nous avons arpenté le marais sans rien voir, pas un castor, pas un rat musqué, pas même un oiseau ! seul des cris d’écureuils par moment se faisaient entendre.

J’en ai profité pour voir si je ne pouvais pas sympathiser avec un brochet en lui offrant une cuillère appétissante… en vain.

On a donc admiré le paysage et découvert dans les roselières plusieurs huttes de rats musqués constituées de plantes aquatiques, leur réserve de nourriture pour l’hiver. Il faisait froid, les doigts s’engourdissaient sur les pagaies… la prochaine fois je mettrais des gants.

Courte mais belle balade.