Balade hivernale et poudrerie

Il fait froid et un vent terrible cause de la poudrerie. Temps idéal pour aller faire quelques photos, le matin le long de l’Outaouais, l’après midi en forêt.

Article mis en ligne le 19 décembre 2015
dernière modification le 16 mars 2016

10 février 2008, il fait gris le matin puis le ciel se dégage et devient bleu. Temps idéal pour aller faire quelques photos, le matin le long de l’Outaouais, l’après midi en forêt.
Il a neigé cette nuit et nous voulons partir faire le tour des chemins voir les traces fraîches d’animaux et des photos de nature.
Le matin est sombre et gris et le vent souffle en rafale très fort.

Le vent souffle si fort que par moment, la visibilité est nulle.

La rivière est balayée par des bourrasques de vent qui soulèvent des nuages de neige tourbillonnante.

Malgré le vent glacial des passionnés de pêche forent la glace pour poser leurs lignes.

Au retour, nous nous arrêtons pour admirer le Pont Marchant, le plus long pont couvert de Québec.

Après mangé nous partons sur des pistes forestières profitant d’un soleil radieux.

Le vent souffle en tempête et soulève de la poudrerie, les routes sont envahies de neige dans les couloirs venteux.

Nous nous arrêtons pour observer la fine couche de neige qui coule comme de l’eau par dessus les reliefs entraînée par le vent.

Personnellement, j’adore rouler lorsque les éléments se déchaînent, la nature est d’une grande beauté.

Les chemins sont couvert de glace et congères la prudence est de mise mais avec le coucher de soleil, tout est si beau...