Êta Aquarides
Article mis en ligne le 15 février 2020

par Christian

Pluie d’étoiles filantes avec le pic d’activité le 6 mai.

C’est au cœur du printemps, entre le 19 avril et le 28 mai, que font rage les Eta Aquarides.

Le radiant de l’essaim météoritique se situe dans le Verseau, une constellation qui malheureusement ne s’élève pas très haut au-dessus de l’horizon aux latitudes moyennes dans l’hémisphère nord.

L’essaim météoritique est approvisionné par la très célèbre comète de Halley à chacun de ses passages (tous les 76 ans). Au plus fort de son activité, dans la nuit du 6 au 7 mai, il pleut environ 30 météores par heure, voire deux ou quatre fois plus selon les années.

Il y a parfois de belles surprises comme en 2013, avec 140 météores qui ont fendu le ciel en une seule heure.