Bandeau
Nature Québec
Le blogue nature de Christian Voillemont

Au menu du blogue nature de Christian Voillemont : la nature du Québec au fil des saisons, aventures en Guyane, balades au Nunavik, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

logo article ou rubrique
Plouf par moins 20 !
Article mis en ligne le 24 février 2016
dernière modification le 21 mars 2016

par Christian

Une balade en raquette se transforme en bain de pied, rassurez vous, le froid conserve !

Bonjour,

Profitant d’une belle journée de soleil nous partons faire une balade en raquette.

Nous partons sur un bras de rivière gelé devant chez moi. Le temps est splendide et la glace est couverte d’une bonne épaisseur de neige.

Cette surface en été est couverte de nénuphars

On admire une sculpture végétale

Un peu plus loin un arbre est picoré par les oiseaux.

Cette surface est entièrement impénétrable en canoê l’été car les nénuphars poussent densément.

Je vois une belle zone marécageuse dans le lointain. Je pars l’explorer.

Brillant le chien suit dans les traces des raquettes, d’habitude il est devant, mais la neige est trop épaisse.

On arrive dans le marais que je veux visiter.

Je sens une forte odeur de marais et de décomposition végétale, il doit y avoir des eaux libres, prudence.

Et vl’an à l’eau jusqu’à mi-cuisse... heureusement, il ne fait pas froid, à peine moins 20.

Sortir du trou avec des raquettes n’est pas simple...

Mai on y arrive... une pose pour la photo...

À peine relevé, l’eau gèle sur la combinaison qui durcit, les bottes sont pleines d’eau glacée.

Comme les bottes sont vieilles et craquées, l’eau s’écoule sans problème, Au début les orteils grelottent et claquent des dents.

Puis on reprend la route et ils se réchauffent

Au bout de 5 min de marche, la chaleur est revenu mais je marche à toute allure pour vite me réchauffer et me changer.

On arrive !

Les raquettes sont difficiles à enlever, les lanières sont gelées.

Arrivé à la maison, mes pieds étaient rouge... je les ai mis devant le feu pour les réchauffer. Lorsque la circulation c’est rétablie, j’ai passé un moment douloureux...

Prudence donc ...


Actualités

0 | 4 | 8

Balades en quad à Kuujjuaq

Cette année, en septembre, je suis retourné une semaine à Kuujjuaq.

J’ai (...)

Festin d’oiseaux hivernal

Il fait froid, moins 10, il fait gris avec de temps en temps un rayon de (...)

Le kayak pliant d’expédition Klepper en Guyane

Idéal pour les raids aventures, il a fait les preuves de sa robustesse lors (...)

Progresser dans une crique en Guyane

Les criques ou les fleuves d’Amazonie abritent des espèces de raies (...)