Bandeau
Nature Québec
Le blogue nature de Christian Voillemont

Au menu du blogue nature de Christian Voillemont : la nature du Québec au fil des saisons, aventures en Guyane, balades au Nunavik, expédition en kayak camping, matériel d’expédition, kayak pliant Klepper à voile, Passe-montagne mon Land Rover série 3, balade et pêche en canoë, camping, faune et flore, survie, vie sauvage, cuisine sauvage, vie en tipi et joie et bonne humeur !

logo article ou rubrique
400e anniversaire de la venue de Champlain

Une fête sur l’île-aux-allumettes pour commémorer le 400e anniversaire de la venue de Champlain.

Article mis en ligne le 4 août 2013
dernière modification le 2 septembre 2015

par Christian

 L’Histoire

Il y a 400 ans Champlain est venu rencontrer le chef Algonquin Tessouat sur l’île Morrison.

En mai 1613, cinq années après la fondation de Québec, l’explorateur Champlain et cinq de ses compagnons quittent Québec dans deux canots d’écorces à la recherche du chemin vers la mer du Nord. Ils remontent la rivière Outaouais jusqu’à l’Île Morrison dans le Pontiac.

L’île Morrison, entre les lacs aux Allumettes supérieur et inférieur est entourée de rapides qui obligent à faire le portage des embarcations. Tessouat utilisait donc sa position stratégique pour réglementer le commerce sur la rivière des Outaouais.

Champlain voulait établir des relations amicales avec Tessouat en lui promettant une aide militaire dans sa lutte contre les Iroquois et il voulait aller jusqu’aux Népissingues qui, selon Vignau, un interprète qui avait vécu là l’hiver précédent, vivaient au bord de la mer du Nord.

Tessouat, voulant garder ses avantages sur le commerce des fourrures, bloqua Champlain, l’empêchant de remonter plus haut. Champlain invita donc Tessouat à se rendre au saut Saint-Louis (rapides de Lachine) pour y faire la traite et il leur proposa même de s’installer aux rapides de Lachine où il promit de fonder un établissement français.

 Journée du patrimoine

400 ans plus tard, La municipalité de l’île-aux-allumettes a organisé lors de la journée du patrimoine, une commémoration pour rendre hommage à l’histoire des premières Nations Algonquines qui vivaient ici.

Ce fut une belle journée. Il y avait de l’artisanat, un stand de coureur de bois, des chants et danses Amérindiennes, une pièce de théâtre sur la venue de Champlain et un champion du monde de lancer de couteaux et de haches a fait des démonstrations.

 Vidéo


Dans la même rubrique

Actualités

0 | 4 | 8

Balades en quad à Kuujjuaq

Cette année, en septembre, je suis retourné une semaine à Kuujjuaq.

J’ai (...)

Festin d’oiseaux hivernal

Il fait froid, moins 10, il fait gris avec de temps en temps un rayon de (...)

Le kayak pliant d’expédition Klepper en Guyane

Idéal pour les raids aventures, il a fait les preuves de sa robustesse lors (...)

Progresser dans une crique en Guyane

Les criques ou les fleuves d’Amazonie abritent des espèces de raies (...)