Pêche blanche

Une partie de pêche sous la glace par une très belle journée de mars au Grand Marais près de Fort-Coulonge.

Article mis en ligne le 7 mars 2014
dernière modification le 2 septembre 2015

Le 7 mars par une belle et froide journée du mois de mars, je pars à la pêche blanche au lieu dit le ’’grand marais’’ près de Fort-Coulonge.

La glace est épaisse d’un mètre et deux centimètres. Je pars donc sans appréhensions avec mon Range Rover Classic à l’assaut des grands espaces glacés sous les quels chassent même au cœur de l’hiver le grand brochet.

La journée fût belle et pleine d’émotions.
Un petit vent glacé m’empêchait de profiter totalement de la chaleur du soleil.
Heureusement, une cabane chauffée proche me permettait de me réchauffer de temps à autre.

Les trous dans la glace ont étés forés sans difficulté grâce aux tarières à moteur essence. Par contre l’épaisseur de glace était tellement importante que la tarière était à la limite de ses capacités de forage.

Les lignes furent installées, surveillées et le poisson se fit attendre.
Pendant le BBQ, une ligne est partie. Le poisson, énorme, a pris presque toute la longueur de fil du moulinet. Impossible de le ramener. Trop gros, trop lourd, trop combatif... 15 minutes de lutte et cassé !

Deuxième départ, idem. Le poisson, certainement le même, prend tout le fil du moulinet en un temps record. Re bagarre, re casse !

J’ai passé une belle journée sur l’eau.